En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Téléphone portable

Tous les articles (1)
  • Pour quel usage ?

    Par EMMANUEL JULLIOT, publié le jeudi 12 septembre 2013 18:38 - Mis à jour le samedi 14 septembre 2013 21:21

    Fonctionnalités :

    De plus en plus d’adolescents, voire d’enfants, possèdent LEUR téléphone portable. Avec les rapides avancées technologiques que connaît ce domaine, son usage s’est diversifié :

    • Musique
    • Photographie
    • Vidéo
    • Messages multimédias
    • Accès internet
    • Mini-ordinateur (Smartphone)
    • GPS...

    Toutes ces fonctionnalités ont un coût, à mettre en regard de leur réelle utilité. Les parents doivent prendre en compte l’âge de l’enfant au moment de l’achat du portable : un smartphone « dernier cri » semble très superflu pour un élève de 6ème.

     

    Les mises en garde et garde-fous instaurés pour l’ordinateur connecté à internet s’appliquent donc ici aussi (voir article "Principes généraux").

    Avoir SON téléphone portable, pourquoi ?

    • être joignable tout le temps
    • appeler les services d’urgence
    • pour être comme tout le monde (sans téléphone, mise à l’écart d’office d’une forme de sociabilité incontournable pour les jeunes publics)
    • cet appareil remplace bien souvent toutes sortes d’« utilitaires » plus ou moins valables mais très importants aux yeux des ados : réveil et montre, alarme, agenda, musique, photo, vidéo, sonneries personnalisées et autres gadgets...

    Du bon sens...

    • le téléphone portable constitue pour un foyer un véritable poste budgétaire : il est donc impératif de bien choisir le forfait et les équipements de l’appareil

    — choisir par exemple un abonnement prépayé ou un forfait bloqué permet d’éviter les dérives.

    — bien lire le contrat afin de déchiffrer les coûts induits

    • il faut sensibiliser les plus jeunes sur le bon usage du portable. Notamment en termes de droit et d’image personnelle, des lois imposent certaines pratiques

    — ne pas photographier ou filmer quelqu’un sans son accord

    — ne pas insulter par SMS, diffamer quelqu’un...

    — ne pas prêter son portable (risque de subir une usurpation d’identité)

    • limiter la transmission de son numéro aux personnes de confiance
    • prendre en compte les risques sanitaires liés à l’utilisation excessive du portable chez les plus jeunes. Il est impératif de suivre les recommandations des experts : débit d’absorption spécifique (D.A.S.), un age minimum de 12 ans, le port de l’oreillette...

    Pour aller plus loin :

    • Un livre présenté dans l’émission « Les maternelles » sur France 5 le mardi 16 mars 2010

    Votre enfant et le téléphone mobile

    « Guide à l’usage des parents »

    Avec la participation de Claude Allard

    Ed. UNAF/Autrement, 2007

    • Le D.A.S. ou Débit d’Absorption Spécifique

    En anglais, S.A.R. pour Specific Absorption RateDAS

    Il s’agit d’un indice mesurant le taux d’ondes électromagnétiques émis par le portable vers l’usager lorsqu’il est utilisé à pleine puissance et dans les pires conditions. L’unité est le watt par kilogramme.

    Ce D.A.S. est un sujet extrêmement polémique car il n’y a guère de consensus sur le sujet. Les ondes sont-elles nocives ? Faut-il appliquer le principe de précaution ?

    Afin de pouvoir comparer et donc de choisir un portable le moins « rayonnant » possible, des sites proposent des classements pour les différents portables en fonction de leur D.A.S.. Il suffit de faire une recherche sur un moteur de recherches avec l’expression « das telephone portable ».

    Rappelons que des experts estiment que les plus jeunes seraient plus sensibles que les adultes et qu’il serait dangereux pour un enfant de moins de 12 ans de s’exposer aux rayonnements des portables.

     
Trier par
Catégories
Aucune catégorie définie
Auteurs