En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Jeux et univers persistants

Jeux video pour adolescents

Par EMMANUEL JULLIOT, publié le jeudi 12 septembre 2013 18:42 - Mis à jour le samedi 14 septembre 2013 20:35

L’attrait pour les jeux vidéo concerne toutes les classes d’âges. Chez le jeune public, ils suscitent néanmoins controverses et polémiques, alimentées par des faits divers dramatiques.Gamepads

Différents types

  • les jeux contre l’ordinateur (relativement désuets et limités)
  • les jeux en ligne et univers persistants avec ou sans installation préalable sur le disque dur

Dans cette deuxième catégorie, il est possible de jouer contre des milliers d’adversaires situés n’importe où dans le monde. Le joueur se connecte alors sur un serveur de jeux. Il s’agit de jeux massivement multi-joueurs ou « MMORPG » (acronyme de « Massively Multiplayer Online Role-Playing Game »). Le jeu ne s’arrête jamais, il n’est donc pas possible de sauvegarder sa partie. Il arrive alors que l’adolescent ait de plus en plus de mal à « décrocher » de sa manette de jeu. Il est possible alors que s’installe une cyber-dépendance. Wolrd Of Warcraft (WOW) est l’exemple le plus célèbre de ce type de jeu.

  • SecondLife est un univers persistant. Il ne s’agit pas à proprement parler d’un jeu mais plutôt d’une possibilité pour le « joueur » de s’affranchir du réel et de se construire une vie parallèle, virtuelle selon ses souhaits du moment.

Polémiques ?

Tout excès est dangereux, surtout chez le jeune public. Les jeux ne font pas exception à la règle.

Pour autant, les jeux vidéo présentent aussi des qualités certaines :

  • nécessité de respecter des règles de jeu
  • notion évidente de progrès et de persévérance
  • entraide, fair-play, valorisation et reconnaissance par des pairs
  • respect de la hiérarchie (les anciens dans le jeu sont respectés grâce aux compétences acquises)
  • logique, astuces, maîtrise de l’espace et des espaces (virtuels), sens de l’orientation, respect du timing...

A condition de se conformer à la classification mise en place (PEGI : lire l’article correspondant) et de respecter quelques règles de bon sens, les jeux constituent une activité « normale » pour les adolescents.

Comment éviter les risques de dérives ?

Les règles pour l’usage d’Internet s’appliquent ici aussi (Article « Principes généraux »).

Le dialogue et l’échange sont essentiels : les parents doivent s’intéresser à cet aspect de la vie de leur enfant. Sans aller jusqu’à l’intrusion, il est indispensable de ne pas laisser s’instaurer un « no man’s land » éducatif.

En fonction de l’âge, le temps de connexion doit être adapté.

Il est nécessaire de faire prendre conscience à l’adolescent d’éventuelles dérives : pour lui, est-ce un réel plaisir ou une fuite devant des difficultés relationnelles ?

La plupart des consoles sont fournies avec un logiciel de contrôle parental (adaptation de l’âge à la classification PEGI, horaires et durées imposées...).

World Of Warcraft
 
Pièces jointes
Aucune pièce jointe